Capteur Full Frame ou APS-C, lequel choisir ?

Taille du capteur : Full frame, APS-C et Micro 4/3

On entend souvent dire plus c'est grand mieux c'est.
Ce n'est pas toujours le cas... du moins en photo !
Dans ce dossier nous allons voir les différences entre Grand capteur (24x36 ou full frame)
et capteur de moyenne taille (aps-c 15,8x23 ou micro 4/3 13x17,3).

Un choix de plus en plus compliqué :

En effet, nombreux sont ceux d’entre vous qui se posent la question de ce qui est le mieux.
Question difficile à répondre, car cela dépend des besoins de chacun.
Sport, animalier, portrait, reportage, paysage, tant de domaines à photographier.
L’appareil photo parfait n’existe pas ! Donc il faut faire un choix.

Mais au fait ! … c’est quoi un capteur ?!

Un capteur photographique est un composant électronique photosensible servant à convertir un rayonnement électromagnétique (UV, visible ou IR) en un signal électrique analogique. Ce signal est ensuite amplifié, puis numérisé par un convertisseur analogique-numérique et enfin traité pour obtenir une image numérique. Le capteur est donc le composant de base des appareils photo et des caméras numériques, l'équivalent du film (ou pellicule) en photographie argentique.
« source WIKIPEDIA / capteur photographique ».

Cette fameuse surface photosensible contient des photosites. (En gros 4 photosites = un pixel)
A définition équivalente (nombre de pixel) un capteur 24x36 aura des photosites plus gros qu’un capteur aps-c. C’est en réalité la taille de ses composants qui va faire que les capteurs 24x36 généreront moins de bruit dans les hautes sensibilités, une meilleure gestion des haute et basse lumières (dynamique d’image) et un rapport d’agrandissement plus intéressant ce qui permet de recadrer (ou cropper) de manière plus poussée que sur un Aps-c.

Matrice de Bayer

Comme vous l’avez compris, la taille joue sur la qualité, mais pas que.
En effet plus le capteur est grand moins on aura de profondeur de champ ce qui nous donnera en général un meilleur flou d’arrière plans.

Profondeur de champ avec un Nikon D800 (24x36) + 24-105 PDV 50mm f/4  Profondeur de champ avec un Nikon D7000 (APS-C) + 24-105 PDV 35mm f/4

Quels sont les inconvénients du Full Frame ?

Mais les full frame comme beaucoup de systèmes ont un revers de médaille…
Un appareil 24x36 a généralement l’inconvénient du prix. Même si ces appareils sont de plus en plus nombreux sur le marché, il reste tout de même un cran au-dessus plus cher qu’un Aps-c ou micro 4/3. Les objectifs pour le 24x36 ont eux aussi un tarif plus élevé et seront également (à focale identique) plus gros et plus lourds.

Quels sont les avantages de l'APS-C et Micro 4/3 ?

Alors budget de côté, vous allez me dire, « mais pourquoi prendre un APS-C ? »
Ces boitiers à « petit capteur » ont l’avantage d’être plus véloces. Système Auto-focus plus rapide et plus précis et une rafale généralement supérieure.
L’autre avantage et pas des moindres, c’est le coefficient de multiplication qui est généralement de 1,5x pour les aps-c et de 2x pour les micro 4/3.
Pour exemple un 300 mm sur un 24x36 restera un 300 mm. En revanche ce même 300 sur un Aps-c fera un 450 mm et sur un micro 4/3 un 600 mm. (Tout cela sans perte de luminosité).
Ces objectifs se retrouvant avec une focale boostée (du fait d’exposer sur un petit capteur), donne la possibilité aux opticiens de fabriquer des blocs optiques plus compacts.

Comme vous l’avez compris, la taille joue sur la qualité, mais pas que.
En effet plus le capteur est grand moins on aura de profondeur de champ ce qui nous donnera en général un meilleur flou d’arrière plans (ou bokeh).

Photo prise avec un Sony Alpha 7 II + 70-200 f/4 PDV 200mm / 200 ISO / f/5 / 1/125  Photo prise avec un Sony Alpha 6000 + 70-200 f/4 PDV 200mm / 200 ISO / f/8 / 1/125

Avantages et inconvénients entre Full Frame et APS-C & micro 4/3

Taille du capteur : Full Frame :

+ qualité globale de l’image
+ haute sensibilité
+ profondeur de champ.

– Prix (malgré une baisse générale)
– Poids et tailles des optiques
- AF moins véloce

Taille du capteur : Aps-c ou micro 4/3 :

+ Rapidité AF et rafale
+ Compacité des objectifs
+ Coef de 1.5x à 2x pour micro 4/3
+ Budget (boitier et objectif)

– Moins efficace en basse lumière (malgré de belles évolutions)
– Qualité global un petit peu en dessous des Full frame
– Souvent trop de profondeur de champ

Conclusion : 

Comme vous l’avez compris dès le début de ce dossier, il est assez difficile de trancher.
Sans parler budget, je dirais qu’une personne faisant de la photo sportive, animalière ou de la photo de tous les jours, un capteur aps-c voire micro 4/3 sera conseillé.
A l’inverse, portraits, concerts, reportages, paysages, le full frame reste globalement plus performant.

Des exceptions qui confirment la règle :

Malgré ce que je viens de vous expliquer, les progrès technologiques viennent casser ces dires.
Certains Hybrides (appareil photo sans miroir à objectif interchangeable), présentent des caractéristiques techniques très avantageuses.

C’est le cas du dernier né de chez Sony, l’ Alpha 7 III !
Cet hybride full frame possède jusqu’à 693 collimateurs AF avec une rafale de 10 im/s.

Pour exemple, le visuel de la représentation des collimateurs AF sur un capteur d’un Hybride 24×36, et d’un reflex APS-C.
Pour le coup ! Le full frame à un AF plus efficace…
Mais avantage à l’APS-C pour le prix et le coef. Multiplicateur de 1.5x.

Sony Alpha 7 III 24X36 / 24 MP / 693 pts AF / 10 img/s

Le Sony Alpha 7 III offre 693 points de mise au point automatique à détection de phase couvrant environ 93% du cadre, et 425 points de mise au point automatique à détection des constrastes pour une netteté à toute épreuve

Nikon D500 APS-C / 21Mp / 153 pts AF /10 img/s

Mise au point du Nikon D500 APS-C / 21Mp / 153 pts AF /10 img/s